top of page
professional-factory-worker-or-engineer-standing-by-automated-machine-in-industrial-produc
LE GIM ET SES ADHÉRENTS

Évolution des adhérents
du GIM en 2022

En 2022, le GIM compte près de 1750 entreprises adhérentes basées en Île-de-France qui emploient environ 270 000 salariés. Ces entreprises interviennent dans des secteurs d’activité aussi variés que l’automobile, l’aéronautique, la construction navale et ferroviaire, la fonderie, l’électricité, la mécanique, la sidérurgie, ….

 

Parmi les 1750 adhérents du GIM, on retrouve les sièges sociaux, les filiales de grands groupes français et internationaux, une centaine d’ETI et des PME qui représentent la grande majorité des entreprises adhérentes. En effet, plus de 50% de nos adhérents emploient moins de 50 salariés.

 

Cette diversité en termes d’activité et de taille est un véritable atout. Elle permet au GIM et à ses experts d’appréhender les préoccupations des dirigeants de l’ensemble du tissu industriel francilien sur le champ social et ainsi défendre au mieux leurs intérêts en les représentant et en les accompagnant.

Le GIM a réussi à établir des relations solides et durables basées sur la confiance, renforcées dans ce contexte de crise sanitaire avec ses adhérents qui lui restent très fidèles. L’évolution de la branche et la concentration de ses acteurs entraînent cependant chaque année une baisse sensible du nombre des entreprises adhérentes au GIM. En 2022, un peu plus de 70 entreprises ont quitté le GIM. Pendant les deux années de crise sanitaire, le GIM avait choisi de maintenir l’adhésion et donc l’accès à nos services à certaines entreprises en difficulté économique. Après avoir fait le point avec les dirigeants sur leur situation, il a été convenu de démissionner leurs entreprises, cet accompagnement spécifique a été réalisé auprès de 30 sociétés. Chaque année, des PME et TPE cessent leurs activités. Cela a été le motif de démission pour 40 d’entre elles. 

 

La reprise des salons professionnels, les enjeux de la nouvelle convention collective ont permis aux délégués territoriaux de renouer des échanges avec certains dirigeants et ainsi concrétiser 56 nouvelles adhésions. Parmi les entreprises qui ont rejoint le GIM, 16 entreprises emploient plus de 50 salariés en Île-de-France.

 

 RÉPARTITION DES ADHÉRENTS SELON 

 LES SECTEURS D'ACTIVITÉ 

Repartition-adhérents.png

 RÉPARTITION DES ADHÉRENTS 

 SELON LEUR EFFECTIFS 

graphiques.png

 RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE

 DES SALARIÉS DES ADHÉRENTS

repartition_cotisants.png

Animation & développement :
des délégués territoriaux
à votre écoute

L’année 2022 a permis de renouer avec un rythme normal d’animation des relations adhérents. Les délégués territoriaux ont eu l’occasion de retrouver les dirigeants des entreprises industrielles sur les salons professionnels, d’aller leur rendre visite dans leurs établissements, d’échanger lors de déjeuners au GIM et également réaliser des rendez-vous en visio-conférence. Les 550 interactions ont été à chaque fois l’occasion de présenter les expertises du GIM, d’identifier les besoins des adhérents. Les tendances, les problématiques ont été portées aux directions opérationnelles et aux instances du GIM afin d’assurer une défense active des intérêts des industriels au niveau de la branche et de l’interbranche.

 

La connaissance fine des adhérents nous a permis en collaboration étroite avec les équipes en charge de la promotion de l’industrie et ses métiers de proposer à des entreprises de participer à des évènements tels que Global Industrie, la Semaine de l’Industrie, le Big Tour BPI France et les Assises de la Parité.

 

 Job dating au cours de la Semaine de l’industrie 2022 

 Bruno Berthet, Président du GIM aux Assises de la Parité le 28 juin 2022 

 Big Tour 2022 

concentration-photo remplacement page 17.jpg

 NOUVELLE CONVENTION COLLECTIVE 

Dans le cadre du déploiement de la Nouvelle Convention Collective, les Délégués Territoriaux ont suivi tout au long de l’année l’engagement

des entreprises de leur portefeuille et n’ont pas hésité à rappeler le calendrier des échéances et l’accompagnement du GIM en la matière.

Des sensibilisations ont également été réalisées auprès des entreprises relevant de la Convention Collective de la Métallurgie mais non adhérentes à ce jour.

OPPORTUNITÉS INDUSTRIELLE 

En 2022, le GIM a donné accès à ses adhérents au portail d’affaires « Opportunités Industrielles » déployé par l’UIMM en collaboration avec FUSACQ. Ce portail permet d’accompagner les entreprises, en proposant des partenariats commerciaux, capitalistiques, des recherches de financement, la vente de matériel ou encore la cession d’entreprise.

 

La RSE devient aujourd’hui incontournable quel que soit la taille de l’entreprise. Pour en faire un levier de compétitivité et d’attractivité la Branche a mis en place une démarche RSE innovante, pragmatique et pro-industrielle afin d’aider les entreprises. 

 

Formés à cette démarche, les délégués territoriaux ont commencé fin 2022 à la déployer en conduisant des diagnostics sur site. À travers une grille d’analyse, 5 approches déclinées en 25 enjeux sont étudiées:


• Gouvernance/stratégie

• Social/RH

• Développement produits/marchés/services

• Production et impact environnemental

• Écosystème de l’Entreprise. 

 

Cette évaluation de Niveau 1 permet, en fonction des résultats, l’obtention de la Charte d’Engagement pour une durée de 2 ans.

unnamed.jpeg
RSE 1ere charte 2022.jpg

 Remise du 1er certificat RSE à Louis Dérangère de l'entreprise MOM

 par le président du GIM, Bruno Berthet 

 RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES   ENTREPRISES (RSE) : LA DÉMARCHE DE   LA BRANCHE AU SERVICE DE LA   PERFORMANCE GLOBALE DES   ENTREPRISES INDUSTRIELLES 

bottom of page